Retour à l'aperçu

Technique, maquillage et machos

Suivant

Les filles et la technique. L’histoire reste compliquée. Les filles et les voitures, c’est encore plus compliqué. Mais pourquoi? Allô, non mais allô quoi, t’es une fille et tu peux pas aimer les voitures? Nous l’avons trouvée au Limbourg, unique représentante du sexe dit faible dans une 7e année de spécialisation. D’un instant à l’autre, et avec autant de facilité, elle passe d’un défilé de présentation de ses nouvelles bottes au remplacement des bougies d’un moteur. Bienvenue dans le monde de Nathalie.

Meisjes in de autosector / des filles dans le secteur automobile

D’où te vient cet intérêt, Nathalie ?
Je m’intéresse aux voitures depuis toujours. Petite, je voulais déjà être mécano. Les voitures, je trouve ça … élégant, je ne vois pas de meilleur mot. Evidemment, j’adore regarder Top Gear sur la BBC.

C’est quoi, ce petit accent ?
(elle sourit) Eh oui, je viens des Pays-Bas. J’habite juste de l’autre côté de la frontière. Il y a pas mal de mes compatriotes dans cette école. La formation est meilleure qu’aux Pays-Bas. Les élèves sont mieux encadrés.

La question qui fâche : pourquoi y a-t-il si peu de filles ?
(elle semble dépitée) Les parents. Les parents ont peur de voir leur fille atterrir dans un monde d’hommes. C’est vraiment une angoisse. C’est pour cela qu’ils déconseillent à leurs filles de suivre ce type d’enseignement.

Comment te sens-tu parmi tous ces garçons ?
Super bien. Ils me traitent comme une princesse. Vraiment, je n’ai absolument aucun problème à travailler avec les garçons. Idem pour mes stages en entreprises : que du positif.

Pour toi, qu’est-ce qui est le plus important dans une voiture ? La technique ? Le moteur ? Le design ?
Le design est naturellement ce qui frappe en premier. Le confort est important. Et j’apprécie aussi les châssis robustes.


Le savais-tu ?

Qu'en cours de mécanique automobile, l’ambiance est excellente avec les garçons.

En savoir plus >

Quelle est pour toi la plus belle des voitures ?
La Mini Cooper S Cabrio.

Et la voiture de tes rêves ?
Houlà ! L’Audi A6, peut-être ? Avec ses magnifiques feux avant. Après tout, il faut prévoir un peu de place pour les éventuels enfants …

Comment vois-tu ton avenir ?
Je ne sais pas encore. Ca va aussi dépendre de ma situation : si j’ai des enfants ou pas. Pourquoi pas me mettre à mon compte ? En tout cas, ce qui m’intéresse très fort, c’est le diagnostic. Chercher des solutions sur l’ordinateur ou les appareils de diagnostic. Une fois, en stage, j’ai réussi à résoudre un problème électrique au niveau de la capote d’une Citroën Pluriel. J’étais hyper fière. Plus tard, je veux surtout faire un boulot que j’aime.

Te sens-tu prête pour le marché du travail ?
Oh que oui !

Nathalie, pourquoi les filles doivent-elles suivre une filière automobile ?
Le métier est intéressant et valorisant. Les garçons t’acceptent comme tu es, même quand tu n’as pas eu le temps de te maquiller.

Meisjes in de autosector / des filles dans le secteur automobile

Les voitures et les filles : 10 idées préconçues. Quel est ton avis, Nathalie ?

1. Le travail est pénible ?
Mouais. La persévérance et la motivation viennent à bout de tout.

2. C’est sale ?
C’est vrai. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains dans ce métier.

3. Un ongle est vite cassé ?
Ça peut arriver. Il suffit de les avoir courts et soignés, ni vu ni connu.

4. Ça abîme les mains ?
Non, pas vraiment. Je me lave bien les mains après le boulot et j’utilise une bonne crème.

5. La salopette, c’est nul ?
Non, au contraire. On s’y sent bien à l’aise et bien au chaud, surtout en hiver.

6. Le travail est ennuyeux ?
Non, c’est passionnant. Chaque jour est différent. Car chaque voiture est différente.

7. La technique n’est pas un domaine féminin ?
Et pourquoi pas? Chacun a ses propres intérêts et compétences. Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas aimer la technique?

8. Le monde de l’automobile reste macho ? À l’atelier, les hommes ne te prennent pas au sérieux ?
Au contraire, la plupart des hommes te respectent justement parce que tu es une femme et que tu oses travailler dans ce milieu. Et ils te donnent volontiers un coup de main.

9. Les clients ne te prennent pas au sérieux ?
Bien sûr que si. La plupart sont d’abord un peu dubitatifs, ils sont surpris de voir une fille. Puis ils te parlent avec enthousiasme parce qu’ils trouvent ça intéressant.

10. Il est difficile de trouver du travail ?
Rien à voir. Celui qui veut trouver du travail en trouve. Généralement, les filles trouvent plus vite parce qu’elles sont plus minutieuses. La majorité des patrons n’ont pas de problème à embaucher une femme.

Donne ton avis